La Route de la Pierre, à vélo à travers l’Eurasie

La Route de la Pierre, à vélo à travers l’Eurasie

Orianne et Louis vous invitent à les suivre sur leur chemin à la découverte du métier de tailleur de pierre, ses spécificités et ses techniques, et à la rencontre des hommes et des femmes qui le font vivre.

Animés par une passion commune, l’envie d’apprendre mais aussi le goût des voyages et de l’effort, Louis Dutrieux et Orianne Pieragnolo ont entrepris en juillet dernier de parcourir 35 pays entre l’Europe et l’Asie.

@La Route de la Pierre

Ce qui les réunit, c’est avant tout l’attrait pour la pierre, ses spécificités et son usage. Tous deux sont tailleurs de pierre et issus de formations d’excellence. Louis est un habitué de l’international, ayant emporté avec lui son savoir-faire et ses techniques au Canada et en Belgique. Orianne est diplômée en taille de pierre pour la restauration des monuments historiques et est par ailleurs ressortie major de promotion en 2018. Ils sont par ailleurs respectivement compagnon et aspirante de l’Union Compagnonnique. Tous deux ont fait le choix de consacrer leur temps et leur savoir-faire à la découverte du métier de tailleur de pierre.

Constatant la pénurie de main d’œuvre, la méconnaissance de leur métier et les difficultés de transmission actuelles, Louis et Orianne ont fait le choix de partir pour mieux revenir, chargés de connaissances techniques et architecturales apprises auprès de leurs pairs. Motivés par les rencontres et les échanges, ils visitent, questionnent, s’essayent auprès des tailleurs de pierre de chacun des pays visités.

Explorer, rassembler, valoriser et partager, tels sont les maîtres-mots qui les accompagnent pendant ces 5 prochaines années. Plus qu’un simple voyage, cette aventure les conduira à réaliser un état des lieux de la profession de tailleur de pierre, de la matière au résultat final en passant par la conception et la réalisation. Depuis leur départ en juillet 2022, Oriane et Louis ont fait route en direction de l’Allemagne, enfourchant leurs vélos à la recherche de rencontres et avides d’expériences et de souvenirs. Le frisson qu’ils recherchaient, ils l’ont trouvé sur leur route, à Ratisbonne par exemple, au sein de la Cathédrale de la ville qu’ils ont pu découvrir dans les moindres détails.

« La cathédrale, peut-être vue comme un symbole et un objet architectural et insaisissable. Elle concentre en elle une force qui, à la fois, nous fascine et nous déconcerte. »

Orianne Pieragnolo

Longeant le Danube, ils se sont attardés en Bavière avec pour souhait de rejoindre l’Autriche. C’est finalement sur une rencontre due au hasard qu’ils clôturent leur séjour en Allemagne : au détour de leur itinéraire, ils croisent un sculpteur avec qui ils prennent le temps d’échanger et dont ils visitent l’atelier, à la découverte de ses œuvres sculptées fines et élégantes. Comme un ultime aurevoir au savoir-faire allemand, ils repartent le cœur joyeux et reconnaissant de cette escapade imprévue.

Rejoignant l’Autriche, ils ont poursuivi leur périple en direction de Vienne où ils ont pu partager intensément leur passion, leurs connaissances au gré des échanges avec les artisans et passionnés viennois.

Ce voyage est également l’occasion pour Orianne et Louis de s’exercer et peaufiner leurs gestes en travaillant sur des chantiers auprès des professionnels côtoyés. Ainsi, au détour de leur chemin et des rencontres ils contribuent aux réalisations et restaurations des monuments visités. Au cœur de l’atelier de la Cathédrale de Vienne, ils ont pu mettre en pratique leurs échanges en taillant deux pinacles, éléments architecturaux que l’on retrouve au sommet d’édifices religieux.

Début 2023, ils ont quitté l’Autriche pour découvrir la Slovaquie et la Hongrie, s’arrêtant au début du mois de mars à Soskut, petit village au centre de la Hongrie. Ils ont dès leur arrivée rejoint la carrière pour collaborer aux chantiers de l’atelier.

La suite de leur périple les verra traverser l’est européen avant de rejoindre la Géorgie ou encore le Kazakhstan sur une route se poursuivant jusqu’en Chine puis la Thaïlande entre autres. Ils feront ensuite demi-tour en passant par le sud de l’Asie et de l’Europe.

@La Route de la Pierre

Leur itinéraire est à suivre sur Instagram (@la.route.de.la.pierre) et LinkedIn, mais aussi via les récits captivants de leurs bulletins mensuels à retrouver sur leur site internet : https://www.laroutedelapierre.com/

Ce projet est porté par l’association Savoirs – Pierres qui œuvre à la transmission des connaissances des savoir-faire autour de la pierre.

Le Campus Versailles a choisi de soutenir Louis et Orianne dans leur voyage initiatique et didactique. La Route de la Pierre a intégré l’Hôtel à Projets, un dispositif d’accompagnement pour des projets novateurs dans le domaine du patrimoine. Le Campus Versailles apporte un soutien à l’ingénierie de projets, bénéficier du rayonnement et de la communication du Campus, de son réseau et éventuellement d’un soutien financier.